nouvelle-ford-focusAprès la présentation de divers véhicules asiatiques, changeons un peu de monde avec la dernière Ford Focus.

Je vous invite à aller faire un essai des dernières voitures Ford, vous en reviendrez très surpris.
Car oui, les constructeurs automobiles font évoluer leur véhicule et ce n’est pas parce qu’un nom vous est déjà connu que rien ne change. Les concepteurs ont compris qu’il valait mieux garder un nom et capitaliser dessus, plutôt que d’en créer un, qui ne sera pas forcément apprécier par les éventuels clients.
Quand on m’a parlé de la Ford Focus, je pensais connaître parfaitement ce véhicule mais je me suis vite rendu compte que tout ce que je savais était à ranger aux oubliettes.

Ce véhicule qui est apparu en 1998 en est aujourd’hui à sa troisième version, et ce depuis 2011.
La Ford Focus propose un large éventail de nouvelles technologies de pointe remarquables. Ainsi, grâce aux commandes vocales et à l’écran tactile 8 pouces du système Ford SYNC 2*, vous pouvez contrôler la navigation du véhicule de manière intuitive, de même que les systèmes média et la climatisation, simplement par la voix. Grâce à la version de l’Active Park Assist, le stationnement est encore plus simple : faire un créneau ou se garer en bataille devient un jeu d’enfant. (* avec téléphones compatibles).
La gamme de moteurs essence et diesel très performants garantit un équilibre parfait entre puissance et économie de carburant. La boîte de vitesse avancée Powershift et les palettes de changement de vitesse maximisent les performances et l’efficacité lors du passage des rapports, pour un agrément de conduite optimal.

A signaler, par ailleurs, le moteur Eco Boost qui a reçu trois fois consécutivement le prix du « Moteur International de l’Année ». Le 1,0 litre EcoBoost s’est imposé grâce à son agrément, sa souplesse, ses performances, sa consommation réduite et ses innovations technologiques.
Ce sont plus de 200 ingénieurs et techniciens des centres de recherche et de développement qui ont oeuvré à Aix-la-Chapelle et à Merkenich, en Allemagne, à Dagenham et à Dunton, au Royaume-Uni qui ont participé à la conception de ce moteur.
Le petit turbocompresseur à faible inertie atteint une vitesse de rotation de 248 000 tr/min, soit plus de 4 000 tours à chaque seconde et près du double des régimes maximums des turbos des Formule 1 de la saison 2014. Dans sa variante de 140 ch, il délivre une pression de 1,6 bar, tandis que le pic de pression maximale dans la chambre de combustion atteint 124 bars.

Le moteur 1,0 litre EcoBoost est construit autour d’un bloc cylindres en fonte, si compact qu’il pourrait tenir dans le compartiment à bagages d’une cabine d’avion. La culasse en aluminium à collecteur d’échappement intégré permet de réduire la température des gaz d’échappement afin d’optimiser le rapport air/carburant. La conception du volant moteur et de la poulie de vilebrequin contribue à la douceur de fonctionnement par rapport aux moteurs à trois cylindres traditionnels.
Les frottements internes sont réduits grâce à un revêtement spécial des pistons, à des segments à faible tension et à une courroie de distribution lubrifiée en bain d’huile. La pompe à huile à cylindrée variable adapte son débit à la demande afin d’abaisser la consommation.

Je vous invite à l’observer chez le concessionnaire le plus proche de chez vous.