jan ullrich telekom t-mobile dopage Le départ du Tour de France 2007 approche et on ne connait toujours pas le vainqueur de l’épreuve 2006…

Floyd Landis, qui a gagné l’épreuve, étant accusé de dopage.
Afin d’éviter tout souci, l’équipe Discovery Channel a elle écarté Ivan Basso, dont le nom apparait dans l’affaire Puerto, du nom du dossier traitant du dopage en Espagne. Et voilà que Jan Ullrich, qui a annoncé la fin de sa carrière est rattrapé lui aussi par des accusations de dopage.

Et la personne qui accuse le champion allemand n’est autre que Jeff d’Hont, un soigneur de l’équipe Telekom, dont faisait partie le coureur. Le journal allemand « Der Spiegel » doit dailleurs faire paraître ce lundi un long entretien de l’accusateur qui indique non seulement que Ullrich se dopait mais aussi que les 2 médecins de l’équipe allemande se chargeaient parfois eux-mêmes des injections d’EPO. Et c’est là que le situation est un peu compliqué car Lothar Heinrich, docteur mis en cause, est toujours en activité au sein de l’équipe T-Mobile. Il est même en charge du contrôle médical destiné à détecter les « fraudeurs ».

A suivre ?