Joeri-arbitre-supporterPetite video surprenante ce jour. D’habitude, malheureusement, quand les supporters de football parlent d’un arbitre, ce n’est pas pour lui faire des compliments.

Quand un club de football ne gagne pas, qu’il va mal, toutes les excuses sont bonnes et le directeur de jeu est bien souvent la cible de critiques, bien injustifiées généralement. Parfois, même, un entraineur prend les erreurs d’arbitrage comme excuse après s’être fait viré son poste.
Mais samedi soir dernier, ce fut différent pour Joeri Van de Velde. En effet, pour le match opposant Malines à Courtrai, en Belgique, des supporters particuliers avaient pris place dans les tribunes du stade. En France, on connait un peu l’opération « tous arbitres » qui permet de mettre en lumière ceux qui dirigent les matchs, et de nombreuses « vedettes » prennent ainsi la place de ces hommes ( et femmes ) le temps d’une rencontre.

Ainsi, vêtus de vert, quatre cent spectateurs attendaient Joeri Van de Velde, non pas pour l’invectiver mais pour l’encourager. Et comme des supporters « classiques », ceux-ci se sont fait entendre. Ils avaient, en effet, pris soin de « personnaliser » au nom de l’arbitre les différents chants que l’on peut attendre lors de genre de match. Placés derrière un but, ils n’ont pas hésité à scander le nom de leur « vedette » du jour. Le célèbre « you’ll never walk alone« , entendu à Liverpool notamment, est ainsi devenu « you’ll never fluit alone » soit « vous ne sifflerez jamais seul ». Dailleurs, c’est ce message que l’on a pu lire sur le « tifo » qui avait été préparé.
Les écharpes « je suis Joeri » étaient également de sortie et les « merci Joeri ! » ont fusé quand après la rencontre ce dernier est venu saluer la tribune qui scandaient son nom.

Espérons que ces images feront le tour des différentes émissions de télé toujours promptes à signaler les erreurs d’arbitrage et/ou les « bourdes » des gardiens.

D’ordinaire, les gestes vus sur les terrains des grands championnats cont copiés dans d’autres championnats, et même dans les plus modestes division. Je ne sais pas pourquoi mais si on devait parier que ce geste sera ou ne sera pas repris sur d’autres terrains, il y a gros à gagner.