C’est cet après midi que vous allez voir cette scène incroyable.

Santo Condorelli va très certainement faire parler de lui.
Il participe à 21 ans à ses premiers Jeux Olympiques en tant que représentant du Canada et ce ne sont pas ses performances sportives qui font parler de lui. Car c’est son comportement avant la course qui focalise l’attention.
Certains sportifs sont supersticieux et ont des gestes qu’ils répètent en compétition. C’est le cas de ce nageur qui ne fait qu’écouter les conseils de son père qui l’entraine. Ce dernier lui a dit :
« Tu dois construire ta confiance toi-même et dire ‘fuck’ à tous tes adversaires. A chaque fois que tu seras derrière le plot de départ, fais-moi un doigt d’honneur et je te le rendrai ». Et c’est donc ce que Santo Condorelli a fait dimanche avec ses collègues du 4 x 100m et c’est ce qu’il fera donc à 18h heure française lors des séries du 100 m nage libre.

Même si le geste est désormais plus discret qu’au début, nul doute qu’il surprendra ceux qui ne savent pas pourquoi il l’exécute.