Marquer un but contre son camp ne fait jamais plaisir…

Et dans son genre, les « auto-goal » des gardiens de but sont rares mais souvent étonnants.
Que ce soit les poings qui entrent le ballon dans le but au lieu de le sortir, le dos qui sur un pénalty envoie la balle au fond des filets, les derniers remparts d’un club de football sont souvent montrés du doigt. Cependant, on ne peut pas dire que le gardien de but de Kayserispor, en Turquie, est grandement responsable sur le deuxième but encaissé.

Pas en pleine Lucarne mais quand même…. [ à la 22ème seconde ]