benazir bhutto leader opposition pakistan pakistaniase attentat mort Un an après la mort de la dirigeante du Pakistan, voilà qu’un « rap » est en circulation.

Certes, on peut se dire que tout est matière à récupération et que les conditions de la mort de Benazir Bhutto occasionnent celà.
Mais la surprise vient de l’identité de la chanteuse. En effet, c’est Bakhtawar Bhutto, la fille de leader de l’opposition pakistanaise, qui interprète « I would take the pain away ». Dans ce morceau, la jeune fille évoque son chagrin lié à la mort de sa mère, décédée le 27 décémbre 2007.Etudiante à l’université d’Edimbourg, la musique est juste un hobby pour elle.

Et celà donne çà, hommage: