familialAvant, nos parents, nos grand-parents ?, achetaient une voiture.

C’était un achat destiné à pouvoir se déplacer rapidement et à plusieurs.
Même s’il existait plusieurs modèles, il n’y avait pas la diversité qui s’est créé ensuite. Il suffit de visiter la salle d’exposition d’un concessionnaire et essayer les derniers modèles Nissan pour mieux comprendre que, désormais, on n’achète pas une voiture à vie mais selon son statut, selon la composition de sa famille.
Il y a, en effet, les Berlines, les Compacts et surtout les Familiales. Qu’entend-on par ce dernier terme ?

Il faut savoir que les voitures familiaux regroupent plusieurs catégories de voiture, cela va ainsi des monospaces compacts aux voitures dites intermédiaires. En Europe, on les retrouve aussi sous forme codée, ce sont les segmets « C » et « D ». Il existe plus de 110 types de familiales que l’on peut classer en :
– monospaces compacts: celles-ci sont prioritairement destinés aux familles avec plusieurs enfants,
– voitures familiales utilisées pour le transport sur de longues distances de cinq personnes, avec une taille qui varie en moyenne de 4,50 m à 4,80 m,
– monospaces optimisant le volume intérieur avec généralement 7 places intérieurs.

Et acheter ce type de véhicule coûte cher, surtout pour une … famille !
Il faut compter bien souvent sur un prix de 15 000 euros pour un véhicule neuf. Il faut considérer le nombre de passagers réguliers et étudier le nombre de rangements à bord. Les différents constructeurs ont pris en compte cette demande d’habitabilité, et offrent des voitures intelligentes avec des sièges interchangeables, une modularité des espaces, des solutions de rangements intégrés, des portes coulissantes. La voiture s’adapte ainsi à la famille et a ses habitudes.
Même si les sièges en cuir et les équipements de luxe ne font pas partie des options prioritaires d’une familiale, il est possible de s’offrir un modèle familial très très bien équipé sans exploser le budget. Dans ca cas, il faut prêter attention à quelques éléments souvent très sollicitées.
Ainsi si comme pour tout véhicule, il faut vérifier le moteur, la carrosserie, les pneus, les équipements classique, il ne faut pas oublier les éléments qui différencient une voiture familiale des autres véhicules tels les sièges rabattables ( len enfants aiment bien jouer avant, et parfois les casser, sans le dire à leur parent ), dans quel état se trouve la banquette arrière ( y-a-t-il des tâches, des trous ?), le système multimédia embarqué fonctionne-t-il toujours ou nécessite-t-il une intervention: un autoradio qui ne donne plus accès aux stations de radio peut se révéler handicapant.

les nouveaux monospaces familiaux rivalisent de technique et d’ingéniosité pour vous faire oublier leur côté familiale … donc, il ne faut surtout pas hésiter et comparer avant de se décider.