A quelques heures du début des festivités des fêtes de fin d’année, un article utile.

urgence-dentisteCar si, généralement, le réveillon de Noël et celui du jour de l’an sont joyeux, il arrive malheureusement qu »une « poussière » vienne « gripper » ces soirées.
On ne va pas parler ici du risque encouru lors de l’ouverture des huîtres mais d’autres maux qui peuvent arriver à tout le monde. En effet, avoir une « rage de dent » alors que tout le monde fait la fête n’est jamais agréable. Comment donc trouver rapidement un dentiste en urgence, notamment ? En plus, cette année, le 24 étant un jeudi, les établissements sont fermés Vendredi, Samedi et Dimanche, et donc il faudra patienter jusque lundi, ce qui risque d’être compliqué dans certains cas.

Souvent, les cabinets dentaires refusent de prendre en charge les urgences dentaires. La raison ? une surcharge de patients qui empêche d’en recevoir de nouveaux. Il arrive même que certains patients, sans même pouvoir expliquer l’urgence de leur problème, ne peuvent obtenir de rendez-vous chez leur praticien habituel, avant les plusieurs semaines de délais.
Or, il faut savoir que l’article R. 4127-245 du code de déontologie des chirurgiens dentistes précise qu' » « il est du devoir de tout chirurgien-dentiste de prêter son concours aux mesures prises en vue d’assurer la permanence des soins et la protection de la santé. Sa participation au service de garde est obligatoire. Toutefois, des exemptions peuvent être accordées par le conseil départemental de l’ordre, compte tenu de l’âge, de l’état de santé et, éventuellement, de la spécialisation du praticien. »

Il y a donc, comme pour le médecin généraliste, un service de garde qui est mis en place dans chaque région.
Ces services de garde sont assurés les dimanches et jours fériés. Les horaires peuvent varier d’un lieu à l’autre et donc, les informations concernant les chirurgiens dentistes sont diffusées par des vecteurs différents selon les départements.
Pour beaucoup de conseils départementaux, un répondeur, voire le site du conseil de l’ordre donne l’information. Dans certains départements c’est un serveur vocal avec un numéro unique qui indique les noms, coordonnées, horaires des dentistes de garde. La presse peut aussi relayer ce genre d’information.
Et en dernier recours, le mieux est de contacter le commissariat de police ou la gendarmerie la plus proche de votre domicile qui vous donnera les informations utiles à la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Et même si de cachets permettent bien souvent de calmer la douleur, ne prenez pas de risque et consultez dès que possible. Un problème aux dents peut amener d’autre complications plus complexes à gérer.