veolia concurrent sncf trenitalia 2012 paris lyon lille bruxelles milan

Bientôt, on pourra aller à grande vitesse de Lille à Paris ou de Lyon à Paris sans passer par la SNCF.

La libéralisation du trafic ferroviaire en Europe va permettre aux concurrents de la compagnie ferroviaire de proposer leurs services en France.
Et Veolia entend être présent dès 2012 alors que de nombreux autres sociétés ont préféré reporter ou renoncer leur arrivée sur le marché français. Et pour réussir sa « percée », le groupe français négocierait avec la société Trenitalia, qui agit en Italie.

Pour un coût inférieur aux tarifs pratiqués par la compagnie nationale, le nouvel ensemble entend proposer aux voyageurs de se rendre de Bruxelles à Paris, via Lille, de Londres à Paris, ou de Paris à Milan, via Lyon. En effet, la directive européenne précise que ces nouvelles compagnies doivent avoir un trajet entre 2 états, au moins.

30 euros pour un Paris/Lyon au lieu de 41 euros pour la SNCF, celà a de quoi séduire. Maintenant, la grosse question est de connaître l’exactitude des temps de trajets et éventuels retards…