Je me souviens du premier rétro-projecteur que j’ai vu…

J’avais 10 ans et le directeur de l’établissement scolaire où j’étais était fier de faire partie de ceux qui allaient bénéficier de ce nouveau matériel.
Il était alors facile de projeter sur un écran ou sur le mur le contenu que l’on avait au préalable préparé sur des feuilles transparents, avec des crayons spéciaux pour pouvoir effacer et réutiliser les feuilles.

video-projecteurEt quelques années plus tard, avec l’arrivée de l’informatique, le rétro-projecteur a été remplacé par les video-projecteurs. On entrait dans une nouvelle ère: plus besoin de supports physiques, on peut désormais diffuser ce que l’on veut, à partir du moment où cela se trouve sur un ordinateur. Bien entendu, comme souvent quand un nouvelle technologie fait son apparition, les premiers appareils étaient très gros. Mais très vite, les video-projecteurs se sont démocratisés et n’ont plus été destinés à un usage professionnel quasi exclusivement.

Désormais, grâce à une bonne qualité de lampes vidéoprojecteur, les particuliers exigeants peuvent bénéficier d’un « grand spectacle » chez eux. Matchs de foot, Jeux Olympiques, jeux video ou films en famille, tout est possible.
Et avec une lampe de videoprojecteur Sony, pas de problème de longévité.

Et on trouve même désormais des pico-projecteurs, des appareils qui tiennent dans la main et que l’on peut donc prendre avec soi, que ce soit en vacances ou lors d’un exposé professionnel.

  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid