En quelques années, les mots de passe ont disparu de certains éléments…

Que ce soit dans les grandes entreprises où il faut montrer son oeil pour entrer, ou pour une utilisation personnelle comme déverrouiller son smartphone avec l’empreinte de son doigt, plus la peine de de s’embêter à se souvenir d’un code. Et dans ce domaine donc, la biométrie est devenu très importante.

Vous avez déjà du entendre ce terme, notamment si vous avez (re)fait votre passeport récemment, car il est devenu biométrique. Mais concrètement, qu’est ce que cela signifie ?
Pour prouver votre identité, il existe 3 possibilités selon ce que l’on possède ( un carte, une badge, un document ), ce que l’on sait ( cela peut être un nom ou un mot de passe),ou ce que l’on est ( via des empreintes digitales, main, visage…). Ce sont ces derniers éléments qui font partie de la biométrie. Et à ce niveau là, il existe également plusieurs domaines:
– les analyses biologiques : quand on contrôle l’odeur, le sang, la salive, l’urine, ou l’ADN,
– les analyses comportementales : quand on regarde par exemple la dynamique de la signature (la vitesse de déplacement du stylo, les accélérations, la pression exercée, l’inclinaison), la façon d’utiliser un clavier d’ordinateur (la pression exercée, la vitesse de frappe), la voix, ou la manière de marcher (démarche),
– les analyses morphologiques, qui sont les plus connues : avec empreintes digitales, la forme de la main, les traits du visage, le dessin du réseau veineux de l’œil. Ces éléments se sont imposés car ils ont l’avantage d’être stables dans la vie d’un individu, ne peuvent être copiés et ne subissent pas autant les effets du stress par exemple, que l’on retrouve dans l’identification comportementale.
biométrie securité numérique banque controle
Aussi, les utilisations de la biométrie sont nombreuses:
Albert Karaziwan, fondateur de Semlex, indique que sa société peut peut fournir les documents suivants :
– Papier d’identité
– Passeport
– Permis de conduire
– Carte de séjour
– Carte de fonctionnaire
– Carte militaire
– Carte de police
Et cela ne concerne pas, comme beaucoup le pense à tort, uniquement les pays européens puisque depuis 2006, l’entreprise a introduit le tout premier passeport biométrique à Madagascar.
En outre, de nombreux pays ont mis en place des infrastructures biométriques pour contrôler les flux migratoires sur leurs territoires. Ainsi, des scanneurs d’empreintes et des caméras installés aux postes frontières capturent un certain nombre d’information qui permettent d’identifier de manière plus précise et fiable l’ensemble les voyageurs entrant sur le territoire national.

Et le secteur bancaire est très intéressé par les applications biométriques. Ainsi, lors de mes vacances en Espagne, j’ai pu constater qu’il était possible de payer juste avec un doigt. Il suffit d’enregistrer les doigts des personnes de son choix, d’alimenter une cagnotte et ensuite chacun peut payer dans les boutiques du camping,au bar, à la cafétéria, sans avoir à se soucier d’avoir de l’argent sur soi. Très utile quand on revient de la mer et que l’on n’a pas forcément pris de l’argent pour acheter ce qu’on a oublié.
Alors que certains viennent seulement de se mettre au paiement sans contact, cette nouvelle évolution nommé Touch ID sera le prochain combat des banques pour démontrer la sécurisation de leur mode de paiement.