sites-coree-sudNon, non, ce n’est pas un bug qui a causé la « disparition » de la majorité des sites internet !

C’est juste le choix de la … Corée du Nord !
Le chercheur Matthew Bryant a, en effet, profité d’une faille l’Internet nord-coréen pour donner la liste des noms de domaine du pays. 28 sites donc seulement avec l’extension .kp dont un réseau social, un portail universitaire, des recettes de cuisine, une plateforme d’achat de billets d’avion.
Les 25 millions de nord-coréens doivent donc se contenter de très peu alors qu’une douzaine de familles seulement peuvent « surfer » sur tous les sites du monde.

Il faut dire qu’en Corée du Nord posséder un ordinateur nécessite une autorisation officielle.