Nous sommes déjà début mars …

Et dans 3 semaines, c’est le printemps !
C’est une époque que de nombreux magasins apprécient car c’est une période de l’année où ils voient leurs établissements se remplir avec des personnes à la recherche soit de graines à planter, soit d’outillage pour entretenir les plantations. Certains considèrent le jardin comme un pièce supplémentaire et en prennent donc autant soin que leur chambre ou leur salle de bain.
Ainsi, même si on plante pas tout dès les premiers beaux jours, il y a des fondamentaux à considérer.

Voici donc quelques conseils pour préparer votre jardin avant de passer la vitesse supplémentaire.
Par exemple, avant de penser à replanter, il va falloir débarrasser les lieux de tout ce qui ne doit pas s’y trouver en éliminant tous les déchets qui s’y trouvent. Ensuite, je vous invite à tailler vos haies, tailler les arbres fruitiers et rosiers, éliminer les mauvaises herbes ( très très important si vous désirez que vos ensembles soient aérés ), enlever les branches et feuilles mortes ( que vous pourrez réutiliser en compost ultérieurement ).
Généralement, on fait attention aux plantes, arbustes et arbres mais il y a un élément que l’on omet bien souvent alors qu’il est essentiel.

Il faut dire que vous ne vous rendez pas compte de l’importance du traitement et l’entretien de la pelouse. Pendant l’hiver, l’eau et l’oxygène atteignent rarement les racines et donc rien ne pousse. Arrivé en mars, il va donc falloir réoxygéner l’ensemble en aérant le sol notamment. Pour cela, l’utilisation d’un scarificateur est préconisé pour « lacérer » la terre et donc permettre à l’eau et à l’oxygène d’y pénétrer. Ensuite, vous allez pouvoir couper l’herbe, pour éliminer les bouts morts. Laissez la pelouse se repose en attendant le mois d’avril.
Ce nouveau mois venu, il faudra fertiliser la pelouse pour lui redonner son lustre d’antan. L’engrais et la chaux sont des « ingrédients » à ne pas négliger à ce niveau.

Une fois la pelouse « refaite à neuf », vous aurez repris votre rythme de jardinier et pourrez donc planter des bégonias, lys, glaïeuls, tulipes, violettes, jonquilles pour égayer votre environnement. N’omettez pas d’utiliser des engrais afin que la pousse soit facilité.

Des amis me disent ne pas « avoir la main verte » mais en discutant avec eux, ou en les voyant « travailler » leur jardin, j’ai surtout remarquer qu’ils n’étaient pas patients. Car, même si de nos jours on peut trouver presque tous les fruits toute l’année, il vaut mieux respecter les saisons et donc prendre son temps, ce qui à l’époque actuelle n’est pas donné à tout le monde.

Bon courage donc et bonne pousse !