journalisme-bruce-toussaintQuand j’ai commencé à m’intérresser au monde du blogging, je me suis tourné rapidement à l’actualité.

Dailleurs, ce site en est une conséquence.
J’ai même été à la tête, avec un mai, d’un blog local dédié à ma commune, qui a eu une déclinaison lors d’une campagne municipale, et qui a reçu un fort succès, remportant même le premier prix au Festival de Romans, en 2008.
Au départ, nous étions mal vu de quelques médias locaux et par quelques hommes/femmes politiques de la région, qui se demandait ce que nous voulions bien faire avec ce(s) blog(s). Pour nous, pas d’arrière pensée, nous ne voulions ni être du côté de la municipalité en place, ni contre elle en rejoignant les rangs de l’opposition. Sans formation de journaliste, nous informions juste la population locale, et même internationale, puisque des habitants de la ville expatriés pouvaient suivre ce qui se passaient dans leur ancien lieux de résidence.

Au départ, nos articles étaient loin d’être structurés mais comme nous étions pratiquement chaque jour, nous avons vite compris comment “construire” un article. Et d’autres personnes nous ont rejoint alors pour elles aussi s’exprimer librement. Car le blog, c’est cela: la liberté ! Dans le respect des lois !
C’est un peu donc comme le journalisme qui rend compte, donnant parfois son opinion, sans céder aux pressions qui peuvent apparaître.

De ce fait, un blogueur n’aura pas de mal à devenir journaliste notamment après avoir suivi une des multiples formations qui s’offrent à lui: Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, Ecole Supérieure de Journalisme de Toulouse, Ecole de Journalisme de Grenoble, Ecole du Journalisme de Nice, Insitut Européen de Journalisme à Paris. Comme vous le voyez, il a des établissements pour se former un peu partout en France. Tout ne se passe pas à Paris ! Une grande majorité des journalistes français célèbres ont fait leur classe en province avant de ‘monter’ à la Capitale.

Alors pourquoi pas vous ?