monique van der vorst sportive handicapée valide jambeA la suite d’un accident, une sportive va surement devoir arrêter la compétition…

Non pas parce qu’elle n’est plus « valide », mais plutôt parce qu’elle n’est plus handicapée, selon De Telegraaf.
Situation inverse de celle que vivent beaucoup de personnes. Monique van der Vorst était en fauteuil roulant depuis ses 13 ans, âge auquel elle a subi une opération manquée. Mais celà ne l’a pas empêché d’avoir un palmarès à faire envie: double médaillée d’or aux derniers Jeux Paralympiques de Pékin en Handibike, plusieurs fois championnes d’Europe et du monde, la néerlandaise a même gagné en octobre 2009 le célèbre triathlon d’Hawaii dans sa catégorie. En 2009, elle a ainsi été élue « Sportive Néerlandaise de l’Année 2009 chez les moins valides ».
Mais en début d’année, la hollandaise est victime d’un accident lors d’un entrainement. Depuis, elle ressentait des picotements dans les jambes. Et après quelques mois de rééducation intensive, le « miracle » s’est produit. Monique van der Vorst remarche sans que les médecins ne puissent donner d’explications.

Désormais « valide », la jeune femme de 26 ans a décidé de continuer la compétition mais … avec les sportifs valides. Bientôt championne du monde ?