DUBAÏ, Émirats arabes unis–(BUSINESS WIRE)–Les dépenses en TIC au Moyen-Orient, en Turquie et en Afrique (META) atteindront 238 milliards de dollars cette année, soit une hausse de 4,5 % par rapport à 2023. Et avec l’économie numérique de la région qui prend de plus en plus forme, les dépenses de transformation numérique atteindront 59 milliards de dollars en 2024 et s’accéléreront à un TCAC de 15 % sur cinq ans pour atteindre 88 milliards de dollars en 2027.

C’est ce qui ressort des prévisions présentées par International Data Corporation (IDC) la semaine dernière, tandis que plus de 400 cadres supérieurs des principaux fournisseurs de technologies, opérateurs de télécommunications et prestataires de services informatiques de la région se sont réunis à Dubaï pour l’édition 2024 d’IDC Directions Moyen-Orient, Turquie et Afrique, qui a abordé le thème de la « Préparation des clients à un avenir où l’IA est omniprésente ».

IDC prévoit que les dépenses en IA dans la région dépasseront les 3,0 milliards de dollars en 2024, soit une hausse de 32 % par rapport à 2023. Jyoti Lalchandani, vice-président et directeur général régional du groupe, explique ainsi que les priorités d’investissement en IA des organisations d’utilisateurs finaux vont probablement évoluer au cours des prochaines années, à mesure qu’elles dépasseront leur objectif initial de réduction des coûts.

« Dans la région META, il y a un appétit évident pour l’IA en général ainsi que l’IA générative (GenAI) en particulier, avec des dépenses en IA qui devraient atteindre 6,9 milliards de dollars d’ici 2027 », déclare Jyoti Lalchandani. « De nombreuses organisations se demandent cependant déjà si elles ne sont pas trop axées sur la réduction des coûts et ne se concentrent pas suffisamment sur la façon dont l’IA peut les aider à accroître leurs revenus. Nous nous attendons à ce que les résultats en matière de croissance des revenus occupent le devant de la scène dans les 3 à 5 prochaines années et les fournisseurs doivent suivre attentivement ce changement avec leurs principaux acheteurs pour s’assurer que leurs offres liées à l’IA continuent de s’aligner sur les objectifs commerciaux en constante évolution de leurs clients. »

Crawford Del Prete, président d’IDC, a annoncé l’émergence de la GenAI comme un âge d’or de l’innovation qui va remodeler les paysages informatiques et l’engagement des clients, prédisant que les dépenses annuelles mondiales en GenAI dépasseront 150 milliards de dollars d’ici 2027. Thomas Meyer, vice-président du groupe IDC pour la région EMEA, a souligné que les fournisseurs de technologie doivent développer des stratégies d’IA responsables qui aident leurs clients à débloquer des fonds pour les investissements, à garantir le retour sur investissement et à obtenir des résultats commerciaux significatifs pour les cas d’utilisation prioritaires.

IDC Directions Moyen-Orient, Turquie et Afrique a lieu chaque année et est un rendez-vous incontournable du calendrier de l’industrie des TIC, offrant une plateforme inégalée pour échanger des idées et s’engager avec les analystes locaux et mondiaux les plus éminents d’IDC.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Sheila Manek, +971 4 391 2741, smanek@idc.com