[ad_1]

BOGOTA, Colombie–(BUSINESS WIRE)–La Colombie consolide sa stratégie d’investissement étranger direct non extractif afin de convaincre le monde qu’investir dans ce pays est synonyme de rendements toujours plus élevés. En tant que l’un des pays les plus engagés dans la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations Unies, le gouvernement, dirigé par le président Gustavo Petro, invite les investisseurs à nous faire confiance et à placer leur capital dans la nation dotée de la démocratie la plus solide d’Amérique latine.




Selon Germán Umaña, ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, le pays se positionne comme un territoire à l’économie solide et florissante, offrant un environnement idéal et unique pour les opportunités commerciales. « La Colombie recherche des investissements qui favorisent la croissance économique, la réduction des inégalités, la promotion de l’égalité des sexes, et, en fin de compte, l’instauration d’une paix globale, ainsi que le positionnement de la Colombie en tant que puissance mondiale de vie ».

L’un des piliers sur lesquels repose l’idée que la Colombie est une destination d’investissement unique, c’est sa situation géostratégique qui en fait une excellente plateforme d’exportation. D’excellentes liaisons aériennes et maritimes permettent des délais de livraison compétitifs, avec un accès aux États-Unis en seulement 5 jours et un accès aux Pays-Bas et à d’autres ports européens en 12 jours. De plus, la Colombie dispose d’un réseau de 17 accords commerciaux offrant un accès préférentiel à 97 % des marchés de la région, ce qui en fait une destination idéale pour accéder à des marchés tiers.

Grâce à son emplacement en zone équatoriale et à la diversité des conditions climatiques, la frontière agricole colombienne possède un pourcentage important de sols très fertiles, ainsi que des ressources en eau abondantes et de grande qualité. Il convient de noter la présence de sols volcaniques, d’andosols et de mollisols, des sols parfaits pour l’agriculture, avec plus de 9 millions d’hectares de terres disponibles dans le pays. Ces conditions favorables font de la Colombie un choix attrayant pour les investissements agro-industriels.

De plus, la Colombie bénéficie d’un ensoleillement permanent, de deux océans et de vents forts dans les déserts et sur les hauts sommets. Par conséquent, le pays a mis en place un cadre réglementaire, institutionnel et commercial moderne afin de diversifier sa matrice énergétique. Cette démarche vise à réduire la dépendance envers les sources d’eau pour produire de l’énergie et s’inscrit dans le cadre de son engagement à devenir une puissance mondiale en matière de développement durable. Selon le plan énergétique 2050 publié par l’UPME, il est prévu que 25 % de la matrice énergétique provienne de sources d’énergie renouvelables non conventionnelles afin d’atteindre les objectifs climatiques et parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050.

La transition énergétique est une priorité pour le gouvernement. Carmen Caballero, présidente de ProColombia, a déclaré : « Nous voulons promouvoir des projets internationaux qui contribuent à la compensation des émissions et favoriser les possibilités d’investissement dans la transition énergétique, l’économie circulaire, le tourisme durable et la bioéconomie ». Dans ce but, une nouvelle législation complète et solide est en cours d’élaboration et actuellement soumise au processus législatif du Congrès, ce qui fera de la Colombie l’un des plus importants défenseurs de la bioéconomie.

La Colombie se distingue également comme un centre d’affaires important dans la région grâce à son économie diversifiée en croissance constante, qui comprend des secteurs clés tels que la technologie et les services financiers. Cela donne un aperçu de ce que cette nation sud-américaine offre aux investisseurs étrangers pour protéger et améliorer leurs investissements.

En 2023, 310 000 entreprises ont été créées en Colombie grâce à l’initiative du ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme visant à faciliter les investissements étrangers favorisant l’innovation et le transfert de technologie, générant des exportations à valeur ajoutée, encourageant le développement des capacités humaines, créant des emplois de qualité et contribuant à l’intégration des micros, petites et moyennes entreprises du pays dans les chaînes de valeur mondiales.

Une expérience qui a déjà été réalisée en développant des solutions informatiques spécialisées dans des secteurs verticaux tels que la fintech, la santé, l’agroalimentaire, le pétrole et le gaz, l’énergie et les télécommunications, la logistique, l’administration publique, le marketing numérique, la réalité virtuelle et augmentée, les affaires et le big data. Plus de 20 centres de traitement des données ont également été créés, notamment par des entreprises comme IBM. De plus, il existe un secteur compétitif de centres de services partagés dotés d’une expertise dans les ressources humaines, la finance, l’approvisionnement, la logistique, la technologie, les services généraux et administratifs, et la transformation numérique, garantissant des niveaux élevés d’efficacité et de soutien stratégique.

La Colombie se distingue également en tant qu’exportateur de contenu audiovisuel de haute qualité, notamment de séries, de romans, d’émissions de téléréalité, de documentaires et de programmes culturels. L’industrie cinématographique a été récompensée lors d’événements internationaux prestigieux tels que les Oscars, les Golden Globes et le Festival de Cannes. De plus, le pays offre des services de production de haute qualité avec des équipements de pointe et des normes exigeantes. D’importantes mesures incitatives sont prévues pour les sociétés de production qui choisissent la Colombie et sa géographie diversifiée comme lieu de tournage.

Le pays considère sa main-d’œuvre comme sa ressource la plus précieuse. La Colombie se classe au troisième rang dans la région en termes de disponibilité de main-d’œuvre qualifiée et compte trois universités dans le top 500 mondial et 13 dans le top 100 en Amérique latine.

En Colombie, les investisseurs peuvent trouver un environnement commercial idéal, des politiques gouvernementales favorables, un emplacement stratégique et une croissance économique constante dans le pays. Selon la Banque mondiale, la croissance prévue cette année est de 5,4 %, tandis que le FMI estime le taux de croissance à 6,3 % et l’ODCE calcule un taux de croissance de 6,1 %.

Le président de ProColombia s’est exprimé en ces termes : « Nous sommes tout à fait disposés à être le bras armé des entrepreneurs et de leurs entreprises. Nous savons qu’ensemble nous pouvons réaliser de grandes choses, et nous avons encore beaucoup plus à offrir ».

Pour de plus amples informations, rendez-vous ici.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contact : Pour plus d’informations ou pour organiser des entretiens, veuillez contacter :

Au Brésil : Nom : Maria Fernanda Sanchez Montenegro Poste : responsable de la promotion des investissements en Amérique latine E-mail : mfsanchez@procolombia.co

En France et au Royaume-Uni : Nom : Gonzalo Vargas Alvarez Poste : responsable de la promotion des investissements en Europe E-mail : gvargas@procolombia.co

Au Japon, à Hong Kong, en Corée du Sud et aux Émirats arabes unis : Nom : Manuel Salgado Pardo Poste : responsable de la promotion des investissements en Asie E-mail : msalgado@procolombia.co

[ad_2]