Souvent, on me demande des conseils en matière de Marketing …

Et bien entendu, je ne fais pas comme tout le monde, je réponds en parlant d’anti-marketing !
Non seulement vous ne devez pas faire comme font tous les autres pour promouvoir votre produit ou service mais surtout vous devez faire en sorte que votre offre soit retenu par celui qui la reçoit même si elle n’achète pas tout de suite. Certains peuvent penser que c’est une démarche risquée mais cela ne doit pas être comme spéculer sur CMC Markets, car la vie de de votre entreprise en dépend.
Je garde en mémoire l’échec du film réalisé par Laurent Baffie « Les clés de Bagnole » dont le réalisateur disait lui même « n’y allez pas, c’est une M…. ! ». Difficile ensuite d’encourager le public à aller voir cette réalisation !

Il faut « oser » l’Anti-Marketing pour réussir et c’est plus simple qu’on pourrait le penser. Qui n’a jamais reçu un mel ayant pour objet « N’ouvrez surtout pas ce mel ! », qui a attisé votre curiosité ! Cette phrase anti-marketing est bien sur du marketing ! Le cerveau ne comprend pas la négation et veut aller forcément contre !
Ces techniques doivent être utilisés avec précaution et c’est pourquoi on ne les voit pas « fleurir » ici ou là. Faîtes une recherche sur ce terme et vous verrez qu’il n’y a que 114 millions de réponses, et très peu en français.

Ok, donc l’anti-marketing, c’est faire l’inverse du Marketing, c’est si facile ?
Eh bien non justement, l’anti-marketing est une vraie stratégie qui doit correspondre à ce que vous allez proposer.
Ainsi, une technique que l’on retrouve sur les réseaux sociaux est de mettre en avant le contenu de sites qui ne vous appartiennent pas. Ainsi, vous vous faîtes connaître des propriétaires de ces sites mais aussi, vous montrez aux personnes qui vous suivent que vous n’avez pas comme unique but de leur vendre quoi que ce soit … mais bien d’instaurer une confiance avec eux ! Or, plus une personne a confiance, plus elle a envie de succomber au marketing et donc d’acheter. D’ici quelques jours ( semaines ), je vous parlerai d’une formation pour vendre plus facilement par e-mail sans donner l’impression de vendre, tout simplement en donnant envie aux lecteurs d’en savoir plus.

Vous voulez un exemple d’anti-marketing ?
Le lancement de l’i-Phone tout simplement. Le marketing aurait été de vendre un téléphone, l’anti-marketing a été de vendre un appareil permettant d’accéder rapidement à internet, faisant GPS, offrant la possibilité d’écouter de la musique. Le fait de téléphoner n’est alors devenu que secondaire … ce qu’il est réellement devenu désormais !