Il y a quelques années, je me plaignais souvent du genou.

dents-genouxEt au même moment, j’avais parfois des rages de dents, que je soignais en prenant quelques cachets car je ne pensais pas que cela soit synonyme de problèmes particuliers.
Mais en appelant pour prendre rendez-vous pour un nettoyage régulier chez le dentiste, j’appris que mes deux symptômes était peut-être lié. En effet, « La dentition est le tableau de bord de l’état énergétique du corps » et les dents sont autant de « fusibles ».

Ainsi, après en avoir discuté avec mon dentiste, celui-ci m’a clairement indiqué que je n’étais pas le premier sportif à qui il apprenait qu’il y a avait des corrélations entre les blessures physiques. Massages, pommades, infiltrations ne peuvent pas soigner les fistules, abcès, kystes, gingivite, caries à l’intérieur de la bouche.
Les infections dentaires peuvent être ainsi annonciatrices d’autres maux. C’est pourquoi quand les clubs de football professionnels vont signer des nouveaux joueurs, ils font réaliser des contrôles radiologiques des dents, afin de déceler d’éventuelles complications à traiter ultérieurement et qui ne permettrait pas aux joueurs d’avoir le rendement maximum.

Selon les études du Docteur Roths, la première molaire inférieure gauche est souvent liée aux problèmes cardiaques et dailleurs, dans certains services hospitaliers à haut risque comme ceux de transplantation d’organes ou d’opérations à coeur ouvert, on s’est rendu compte qu’en demandant systématiquement l’extraction des dents dévitalisées, on baissait, statistiquement, l’échec thérapeutique, en diminuant les complications post-opératoires…

Même si le rapport entre un mal de dos et une mauvaise position des dents n’est pas évident au premier abord, un déséquilibre de la mâchoire, même infime, peut être à l’origine de douleurs dorsales. Quant à un déséquilibre de la hanche, il peut provoquer un déplacement de la mâchoire qui engendrera alors douleurs dorsales, et perturbera la posture du corps. Ainsi, plus de 30 % des douleurs chroniques, surtout dorsales, sont dues à de minuscules déplacements de la mâchoire ou des dents.
Ainsi, si après la pose d’un plombage, d’une couronne ou tout simplement après l’extraction d’une dent, vous avez un mal particulier et localisé qui apparait, il vaut mieux aller consulter son médecin traitant en lui précisant la nature de l’opération subie.

Et comme il vaut mieux prévenir que guérir, il vaut mieux ne pas oublier le rendez-vous annuel chez le dentiste, même si cela fait peur, ce n’est rien comparé à ce qui pourrait se passer si vous ne soignez pas vos dents.
Attention notamment car les bactéries pathogènes venues de la bouche peuvent aussi coloniser les poumons … et donc empêcher une bonne respiration !