[ad_1]

  • 88 % des détaillants interrogés envisagent de créer leur propre plateforme de vente, avec un tiers d’entre eux bénéficient d’un accroissement des ventes grâce aux plateformes de vente.
  • Malgré autant d’optimisme, 78 % des détaillants estiment que le commerce sur les plateformes de vente constitue un défi, et ils indiquent que les opérations manuelles représentent le principal obstacle à surmonter.
  • Plus de la moitié (58 %) des détaillants avouent disposer de plus de 20 mécanismes de traitement manuel des données sur la pile technologique de leur plateforme de vente, alors qu’un tiers d’entre eux en ont au moins 31.

UTRECHT, Pays-Bas–(BUSINESS WIRE)–Jitterbit, leader mondial de la transformation par l’automatisation, a publié les résultats de sa dernière étude ciblée, « eCommerce Marketplace Strategy: The Power of Hyperautomation » la première étude de cette nature, qui présente les points de vue des détaillants européens au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne et aux Pays-Bas sur la mise en œuvre et le renforcement de leur présence sur les plateformes de vente.


Comme on pouvait s’y attendre, la plupart des détaillants européens ont pleinement intégré les plateformes de vente dans leur stratégie commerciale, 95 % d’entre eux sont déjà présents sur au moins une plateforme de vente, avec Amazon (18 %), eBay (14 %), Etsy (8 %) et Wayfair (6 %) cités comme les plus en vue.

En outre, 88 % des détaillants ont indiqué qu’ils envisageaient de créer leur propre plateforme de vente, avec un tiers bénéficiant de l’accroissement des ventes grâce aux plateformes en ligne. Malgré un optimisme généralisé, 78 % des détaillants ont avoué qu’il leur est difficile d’opérer sur les plateformes de vente pour les raisons suivantes :

  • Difficulté de protéger les données enregistrées sur une plateforme de vente – 76 %
  • Trop de systèmes disparates lors des échanges sur les plateformes de vente – 88 %
  • Difficulté de disposer d’une vue panoramique de l’activité commerciale sur les plateformes de vente – 70 %
  • Création de silos de données au sein de l’entreprise en raison de la présence sur une plateforme de vente – 73 %
  • Ruptures de stocks et difficulté de réalisation des inventaires en raison des activités sur les plateformes de vente – 79 %
  • Difficulté à respecter les échéances et les délais de remboursement dans le cas d’échanges sur les plateformes de vente – 89 %

Tendance inquiétante, 83 % des détaillants indiquent avoir plus de 10 mécanismes manuels de traitement des données dans leur pile technologique, avec plus de la moitié (58 %) en ayant plus de 20 et 31 % en ayant 31 ou plus. De plus, 77 % des petits détaillants estiment qu’ils sont moins compétitifs sur le marché que les autres entreprises en raison de la lourdeur et de la fragmentation des systèmes, qui débouchent sur des silos de données.

Joost De Bot, vice-président et directeur général, EMEA, Jitterbit, déclare : « Sans aucun doute, la dynamique actuelle des plateformes de vente s’inscrira dans la durée. Les leaders du marché de demain sont appelés à agir rapidement en adoptant ou en optimisant leur stratégie pour garder une longueur d’avance. L’intégration, notamment l’hyperautomatisation par l’élimination de tous les processus manuels, permettra assurément aux acteurs des plateformes de vente de répondre aux défis commerciaux actuels et de rester compétitifs. »

Pourtant, l’optimisme demeure, puisque 61 % des détaillants estiment que malgré que le commerce sur les plateformes de vente constitue certes un défi, cela est également gérable. Tous les détaillants interrogés dans le cadre de l’étude envisagent de poursuivre leurs activités sur les plateformes de vente pendant les cinq prochaines années.

Les détaillants travaillent pour surmonter les défis actuels et reconnaissent qu’ils ont besoin d’une meilleure intégration et d’une plus grande automatisation de leurs activités. En effet, 99 % des personnes interrogées utilisent déjà un outil d’automatisation dans le cadre de leur stratégie d’intégration sur les plateformes de vente. Dans les cinq prochaines années, 53 % sont susceptibles de recourir à une solution d’intégration.

Fin.

À propos de l’étude

Dans le cadre du présent rapport sur l’évolution des stratégies de marché, nous avons fait appel à la société de recherche indépendante Vitreous World dans le but d’interroger 200 commerçants et détaillants de premier plan au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne et aux Pays-Bas afin d’explorer les opportunités et les défis auxquels ils font face lors de la mise en œuvre et du renforcement de leur présence sur les plateformes de vente.

À propos de Jitterbit, Inc.

Jitterbit est une entreprise mondiale de technologie au service de plus de 3 000 clients dans le monde. Notre action est dédiée à l’automatisation de la transformation de votre entreprise par le biais d’une intégration transparente et automatisée. L’automatisation de vos mécanismes commerciaux implique une prise de décision rapide et éclairée et de meilleures expériences client. Notre plateforme Harmony combine la gestion des API, l’optimisation des mécanismes commerciaux et la création d’applications sans code pour vous aider à supprimer tous les processus de traitement de données manuels de votre entreprise et à rapidement aboutir à l’hyperautomatisation. Pour en savoir plus sur Harmony, veuillez consultez le site : www.jitterbit.com ou suivez-nous sur LinkedIn.

Téléchargez le rapport complet sur le site : https://www.jitterbit.com/report/what-are-european-retailers-thoughts-on-trading-on-marketplaces

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts avec les médias :
ThoughtLDR

Cat Lenheim

cat@thoughtldr.com
+44 7511117587

[ad_2]