C’est un métier dont beaucoup ont entendu parler mais dont peu savent réellement à quoi il sert. Faisons donc un peu la lumière sur cette profession parfois décriée.

Car l’expert comptable est bien plus q’un simple un comptable pour votre déclaration de revenus.
En effet, professionnel de la comptabilité, son rôle va bien au delà des comptes d’une entreprise. Que ce soit dans la création, la transmission, le développement, il est un rouage essentiel des sociétés. C’est dailleurs une personne vers qui les différents organismes renvoient les créateurs d’entreprise pour étudier la viabilité d’un projet. Grâce aux données chiffrées des documents prévisionnels, l’expert-comptable peut conseiller l’entreprise sur le choix de son statut juridique ( EURL, SARL, SNC … ? ), définir quel est le meilleur statut social ( travailler non salarié ou salarié ? ), faire ce qu’il est possible de faire pour optimiser au mieux le projet financièrement ( aides, subventions, réductions, abattements … ), conseiller sur les différentes méthodes de financement ( prêt bancaire, financement participatif … ).

Si les missions d’un expert-comptable peuvent être vastes, elle s’articule surtout autour de trois grands éléments:
– la présentation des comptes annuels: en prenant en compte les activités financières de l’entreprise, il va établir un rapport des comptes, qui sera utile pour les déclarations fiscales.
– si l’on choisit de ne pas lui demander la réalisation de ce rapport, on peut lui proposer de le contrôler scrupuleusement, il agit ainsi pour attester qu’aucune irrégularité n’a été remarqué,
– dernier point sur lequel il est sollicité: l’examen d’un rapport annuel, notamment lors de l’achat d’une société, et savoir si l’entreprise est en “bonne santé”.

L’expert-comptable est un partenaire essentiel pour les chefs d’entreprise, avec qui il se doit donc d’avoir de bons rapports.
Mais tout cela se paie, fort heureusement. Le tarif varie bien entendu selon les missions effectuées, les tâches réalisées. Il y a 2 méthodes de facturation:
– le taux horaire: il est alors facturé le temps passé sur les différentes tâches réalisées, comme lorsqu’un garagiste s’occupe de votre véhicule,
– le forfait ( qui peut être mensuel, trimestriel, annuel …), comme pour votre abonnement téléphonique. Vous payez un prix négocié entre vous et lui et ce quelque soit l’activité de l’expert-comptable.
Difficile de donner une idée des prix pratiqués car ceux-ci différent selon les régions de France où on se situe. Cependant, comme il faut huit ans d’études pour être diplômé expert-comptable, attendez-vous à payer le “juste prix” et non pas des prix au rabais. L’expert-comptable doit, en effe, être affilié à l’ordre des expert-comptables.