Question que je me suis posé dernièrement: que se passerait-il si un monument venait à subir de grosses déconvenues ?

Existe-t-il des sociétés qui acceptent de couvrir les risques potentiels ?
Assurer son château, par exemple, ne fait pas comme assurer les autres biens immobilier. En effet, pour les demeures anciennes, il faut une approche d’expert en assurances de bien d’exception car ll faut considérer l’ancienneté des édifices et les risques spécifiques auxquels ils peuvent être exposées.
En outre, les objets de valeur s’y trouvant, les évènements organisés à l’intérieur ( par le propéiétaire ou par des locataires ) méritent une grande attention.

C’est pourquoi des sites comme www.assuranceschateaux.com existent et sont prêts à répondre aux spécificités des différents châtelains.