Il va falloir attendre un peu mais c’est possible !

En effet, il est tout à fait possible de donner votre nom à un prochain phénomène météorologique.
Comme Christian Widera dont la tempête éponyme vient de traverser la France (notamment), vous pouvez passer à la postérité aussi. Il suffit pour cela de payer 199 euros ( pour une dépression, 299 pour un anti-cyclone ) à l’institut météorologique de Berlin. Ce n’est pas une blague !

Depuis 2002, l’opération « Adopt a vortex » permet à chacun de décider du nom des phénomènes météorologiques. 1800 personnes se sont déjà faites ce cadeau ( ou ont offert ce présent … ). Il faut savoir que les années paires ce sont des noms masculins qui sont choisis alors que les années impaires ce sont les noms féminins qui sont données.

Vous avez droit à un certificat d’authenticité prouvant donc que la tempête, ou autre, est la « vôtre ».
La liste pour 2013 est disponible sur cette page et si vous êtes intéressé, tout se passe sur ce site.