volunia moteur recherche google massimo marchioriBeaucoup s’y sont essayé mais personne n’a réussi…

Qui se souvient de projet européen Quaero, qui devait concurrencer le moteur de recherche américain ?
Pourtant, il se pourrait que Volunia soit un sérieux candidat. Créé par Massimo Marchiori, le site a été lancé ce lundi. Pour le moment, il faut s’inscrire et attendre les tirages au sort pour savoir si on a la chance de participer à la beta.

Volunia n’est pas comme Google. Il se base, en effet, sur un principe différent que son fondateur appelle « seek & meet ». En fait, il cherche à apporter un aspect communautaire à la recherche, et à créer des communautés d’utilisateurs. [ un peu comme Google souhaite le faire avec son bouton +1 et Google+ ? ]
C’est à dire, par exemple, que l’utilisateur peut interagir dans sa recherche et laisser un message aux autres internautes qui font les mêmes recherches que lui, et même ainsi entrés en contact avec eux.

Pour info, Massimo Marchiori est loin d’être un inconnu puisqu’il a reçu des propositions d’emploi chez Google et Yahoo. Il a créé, il y a 15 ans un moteur de recherche appelé Hyper Search basé sur un algorithme non breveté qui allait être repris par les fondateurs de Google. Il a, en outre, fait son entrée, à seulement 34 ans, en 2004 dans la liste des 100 meilleurs innovateurs du monde de la Technology Review du MIT.

  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid